L'intervention majorée

Qu'est-ce que l'intervention majorée?

L'intervention majorée donne droit a un remboursement plus élevé dans les soins de santé.

Ce droit est destiné aux personnes ayant de faibles revenus.

Quels sont les avantages?

  • Un meilleur remboursement de vos soins de santé;
  • le droit au tiers-payant social chez votre généraliste.

Exemple: vous payez 36,74 EUR pour consulter un spécialiste du coeur. Vous serez remboursé de 34,08 EUR si vous avez droit à l'intervention majorée. Sans intervention majorée vous serez remboursé de 24,17 EUR.

L'intervention majorée peut éventuellement vous donner droit à des avantages en dehors de l'assurance maladie:

  • Taxes communales réduites;
  • Tarifs dans les transports en commun réduits;
  • La cotisation à la «Vlaamse Zorgverzekering» (uniquement en Flandre) est moins élevée.

Prenez contact avec votre commune ou la société de transport pour connaître les conditions.

L'intervention majorée automatique

Les titulaires et les personnes à leur charge qui:

  • reçoivent du CPAS un revenu d’intégration sociale ou une aide équivalente (3 mois ininterrompus);
  • bénéficient de la garantie de revenu aux personnes âgées (GRAPA) ou de la majoration de rente;
  • reçoivent des allocations familiales majorées pour les enfants atteints d’une incapacité physique ou mentale d’au moins 66%;
  • sont des mineurs étrangers non accompagnés (MENA);
  • sont reconnus handicapés et perçoivent de ce fait une allocation du SPF Sécurité sociale;
  • sont orphelins.

Toutes ces personnes ont droit à l'intervention majorée de manière automatique. Dés lors, aucune démarche ne doit être effectuée.

Mon revenu est faible, puis-je demander l’intervention majorée ?

Vous pourriez sur la base d’une enquête des revenus de votre ménage, obtenir l’intervention majorée selon les conditions suivantes.

Vous êtes:

  • Pensionné(e);
  • Chômeur de longue durée;
  • Handicapé(e);
  • Famille monoparentale;
  • Veuf/veuve;
  • Invalide.

L’intervention majorée ne vous sera accordée que si les revenus bruts annuels actuels de votre ménage ne dépassent pas le plafond de 18.730,66 EUR, augmenté de 3.467,55 EUR par personne composant le ménage.

Exemple : vous introduisez une demande le 3 mars 2018, vous devez déclarer vos revenus à partir de février 2018 (revenus actuels).

Vous ne vous retrouvez pas dans cas les cas de figure ci-dessus mais votre revenu est faible.

L’intervention majorée ne vous sera accordée que si les revenus bruts de l’année précédant l’année de la demande de votre ménage ne dépassent pas le plafond de 18.335,43 EUR, augmenté de 3.394,38 EUR par personne composant le ménage.

Exemple : vous introduisez une demande le 3 mars 2018. vous devez fournir les revenus de toute l’année 2017.

Contactez votre office CAAMI pour faire votre demande.

Quels sont les revenus du ménage qui sont pris en compte?

  • Les revenus professionnels;
  • Les revenus mobiliers et immobiliers;
  • Les pensions, les indemnités d’incapacité de travail et d’invalidité, les allocations de chômage, les pensions alimentaires.

Attention: Les revenus étrangers sont également inclus.

Certains revenus ne doivent cependant pas être déclarés:

  • Les allocations familiales;
  • Les allocations pour personnes handicapées;
  • Les revenus étudiants (si l'étudiant bénéficie encore d'allocations familiales).