Fermeture des bureaux le 15 août

Concernant la CAAMI

La Caisse Auxiliaire d'Assurance Maladie-Invalidité (CAAMI) est une institution publique de sécurité sociale.

A ce titre, elle effectue plusieurs missions de service public:

1 –Missions dans le cadre de l’assurance maladie-invalidité obligatoire

La CAAMI assume toutes les prestations de l'assurance obligatoire soins de santé et indemnités, tout comme les mutuelles, mais dans le cadre d'un statut public:

  • une intervention dans les frais de soins de santé;
  • une indemnité en dédommagement de la perte de rémunération (parenté, maladie ou invalidité).

Le statut public de la CAAMI signifie qu'elle:

  • accueille toute personne qui fait appel à ses services, quel que soit le profil médical, économique, culturel ou philosophique;
  • ne se charge que de l'assurance obligatoire.

Les dossiers des assurés ayant choisi la CAAMI en tant qu’organisme assureur (mutuelle) sont traités dans ses bureaux régionaux.

Pour ces missions d’assurance, la CAAMI est notamment soumise au contrôle de l’Office de contrôle de Mutualités (OCM) et de l’Institut National de l’Assurance Maladie-Invalidité (INAMI).

2 – Missions au service des anciens assurés de la Caisse de secours et de Prévoyance en faveur des Marins (CSPM)

Depuis le 1er janvier 2018, la CAAMI a repris officiellement les tâches soins de santé et sociales pour les assurés actifs dans la Marine marchande belge.

Pour eux, la CAAMI agit comme organisme assureur et assume toutes les prestations de l'assurance obligatoire soins de santé et indemnités.

Leurs dossiers sont traités par un service spécifique installé au sein du bureau anversois de la CAAMI.

3 – Missions au services des bénéficiaires d’un statut national

Depuis le 1er mai 2017, la CAAMI a repris partiellement les missions de l’Institut National des Invalides de Guerre, Anciens combattants et Victimes de guerre (INIG).

Les victimes reconnues d’actes de terreur font également partie des usagers de la CAAMI pour obtenir les compléments d’intervention liés au statut de Solidarité nationale.

Leurs dossiers sont traités par la direction Victimes de guerre installée au sein de l’administration centrale de la CAAMI à Bruxelles.

4 – Missions autres

La CAAMI accomplit diverses missions au service d’autres institutions ou de publics plus limités. Ces missions peuvent être permanentes ou limitées dans le temps.

Il s’agit par exemple du projet Médiprima, des recherches d’assurabilité à l’étranger,…

Contrôle et gestion

En tant qu’institution publique, la CAAMI est dirigée par un Comité de gestion paritaire représentant les organisations d’employeurs et de travailleurs.

Elle signe avec son ministre de tutelle un Contrat d’administration valable pour 3 ans.

Elle détermine pour chaque année un Plan d’administration interne.

Institution fédérale, elle est contrôlée par la Cour des Comptes.